Le geste du mois #5: je gaspille moins

Le geste du mois #5: je gaspille moins

Le gaspillage alimentaire est le fait de jeter ou de supprimer des aliments encore comestibles. Mais qui adopterait de telles pratiques alors que près d’un milliard d’êtres humains souffrent chaque jour de la faim ? Et pourtant, au niveau mondial c’est 1/3 de la nourriture destinée à la consommation humaine, soit 1,3 milliard de tonnes, qui atterrissent dans nos poubelles.  Ce gaspillage alimentaire se produit tout au long de la chaîne d’approvisionnement : de la production agricole jusqu’à la consommation en passant par le stockage, la transformation, la distribution, etc. Ce phénomène est d’autant plus dramatique que sans gaspillage, tout le monde pourrait manger à sa faim.

En ce mois de mai, SOS Faim vous lance un défi: gaspiller moins !

Ce  geste quotidien est une façon simple et efficace de contribuer à un meilleur partage des ressources alimentaires sur la planète et limiter une production intensive. Jeter moins, c’est également faire des économies et réduire les émissions de gaz à effet de serre résultant de la surproduction.  Au Luxembourg, chaque habitant jette en moyenne 115 kg de produits alimentaires par an !

Alors prêt à relever le défi ?

Tout au long du mois de mai SOS Faim vous invite à débattre sur cette question à travers des défis, des arguments pour, des conseils comment, des espaces d’expression et de partage d’expériences entre initiés et débutants, etc.

Gaspiller moins, oui mais comment ?  Quelques conseils préalables :

o   Achetez et cuisinez les quantités adaptées à vos besoins en faisant une liste de courses en fonction de nos menus de la semaine.

o   Attention aux dates de péremption et aux procédés de conservation : faites régulièrement l’inventaire de votre frigo et de vos armoires avant vos achats !

o   Demandez un « doggy bag » au resto.

o   Prévoyez des repas permettant de réutiliser vos restes : compote avec les fruits et légumes, salade de pâtes, pain perdu, croûtons, etc.

o   Compostez vos déchets pour valoriser vos restes écologiquement et économiquement.

o   Halte au boycott des fruits et légumes « imparfaits », naturellement tordus ou irréguliers.

Bref, achetez mieux, conservez mieux, cuisinez les restes, compostez vos déchets !

La faim dans le monde est donc une réalité, mais pas une fatalité car la production agricole mondiale peut satisfaire les besoins de tous les habitants de la planète.

Vous pouvez agir à votre échelle pour faire face à ce gaspillage alimentaire mondial : « je gaspille moins ! » Restez connectés et participez à notre défi alimentation responsable #5 !

Suivez la campagne sur Facebook

Télécharger les recettes anti-gaspillage préparées lors de l‘atelier de cuisine du 10 mai

www.changeonsdemenu.lu

Article publié dans : @fr