Le festival Cinéma du Sud est de retour!

Le festival Cinéma du Sud est de retour!

En 2017, le festival Cinéma du Sud sera en tournée à travers le pays avec 2 projections par semaine du 14 novembre au 14 décembre.

SOS Faim co-organisera 3 soirées de l’édition 2017 du festival:

Le mardi 14 novembre 2017 à 19h30 au CNA : Nothingwood, soirée d’ouverture du festival

À une centaine de kilomètres de Kaboul, Salim Shaheen, l’acteur-réalisateur-producteur le plus populaire et prolifique d’Afghanistan, est venu projeter quelques-uns de ses 110 films et tourner le 111e au passage. Ce voyage dans lequel il a entraîné sa bande de comédiens, tous plus excentriques et incontrôlables les uns que les autres, est l’occasion de faire la connaissance de cet amoureux du cinéma, qui fabrique sans relâche des films de série Z dans un pays en guerre depuis plus de trente ans. Nothingwood livre le récit d’une vie passée à accomplir un rêve d’enfant.

Le mardi 21 novembre 2017 à 19h30 au Kinosch : Futur d’espoir

« Guillaume Thébault est allé à la rencontre de celles et ceux qui font vivre la souveraineté alimentaire et le droit à l’alimentation. Il faut lui dire bravo. Son film intelligent va participer à l’éveil des consciences. » – Jean Ziegler

Au moment où le monde agricole est frappé de plein fouet par des problèmes économiques et environnementaux, le documentaire souhaite apporter des alternatives, qui selon les personnes interviewées, se présentent comme des solutions aux systèmes agricoles actuels.

Le lundi 4 décembre 2017 à 18h30 à la Cinémathèque: Soirée spéciale Cinéma du Sud meets Monde en Doc

18h30: Freightened – The Real Price of Shipping

90% of the goods we consume in the West are manufactured in far-off lands and brought to us by ship. The cargo shipping industry is a key player in world economy and forms the basis of our very model of modern civilisation; without it, it would be impossible to fulfil the ever-increasing demands of our societies. The movie reveals in an audacious investigation the mechanics and perils of cargo shipping; an all-but-visible industry that relentlessly supplies 7 billion humans and holds the key to our economy, our environment and the very model of our civilisation.

Un pot et des snacks pour la petite faim seront servis après le premier film en attendant le deuxième!

20h30 : Trading Paradise

Après avoir révélé l’envers du décor de l’exploitation aurifère avec Dirty Gold War, Daniel Schweizer s’attaque à un autre dossier qui pourrait éclabousser la Suisse d’un nouveau scandale : les pratiques des négociants en matières premières. Une grande partie de ce commerce mondial est pilotée par des entreprises installées à Zoug ou Genève, 20 à 30% des matières premières échangées dans le monde le seraient par des sociétés suisses. Elles sont connues pour le peu d’impôts qu’elles y paient et pour leur mépris des politiques environne- mentales en vigueur dans les pays d’extraction.

Par une enquête de terrain menée aux quatre coins du monde, Trading Paradise révèle les dessous de ces activités, alerte le public et ouvre le débat nécessaire sur la responsabilité éthique de ces entreprises dans le contexte du néo-libéralisme globalisé.

„[Les spectateurs de Trading paradise] méditeront sur l’insoluble conflit entre le respect des droits humains et la maximisation du profit. Ils se poseront les éternelles questions: a-t-on davantage besoin de cash ou de lait? De luxe ou de maïs? D’or ou d’eau? De smartphones ou d’oiseaux volant dans le ciel? “ (Le Temps)

Les projections seront suivies d’une discussion avec Jean Feyder, ex ambassadeur du Luxembourg à l’ONU à Genève, militant à l’ASTM et SOS Faim et auteur du livre „La faim tue“ (éditions de l’Harmattan). Jean Feyder traitera de la responsabilité des acteurs des marchés financiers, des multinationales de l’agro-industrie sans omettre la complicité des Etats des pays occidentaux dans la spéculation sur les matières premières (dont la multinationale Glencore qui a été mise en cause dans les Paradise Papers) et sur les différentes mobilisations de la société civile pour y mettre un terme.

La soirée sera clôturée par une verre de l’amitié offert!

Tarifs : 3.70 EUR pour 1 film ; 7.40EUR pour les 2 films.

 

Télécharger le programme du festival

Télécharger l’affiche du festival

Visitez le site web du festival