Alternative Espaces Citoyens poursuit son travail en faveur de la souveraineté alimentaire au Niger

Alternative Espaces Citoyens poursuit son travail en faveur de la souveraineté alimentaire au Niger

L‘ONG a apporté son concours au Réseau parlementaire de lutte contre la pauvreté pour organiser fin mars une journée parlementaire d’information à l’intention des députés sous le thème „les enjeux d’une bonne politique semencière pour réaliser le droit à l’alimentation et la souveraineté alimentaire du Niger“. Cette journée fut organisée suite à la publication du rapport intitulé „Étude critique du cadre juridique et des dispositifs politiques sur les semences au Niger“ commandité par Alternative Espaces Citoyens et son partenaire SwissAid.

„Au Niger, la lutte contre la pauvreté passe nécessairement par l’autosuffisance alimentaire dans un pays où l’agriculture de subsistance occupe plus de 85 % de la population et avec des systèmes de production se caractérisant par une faible productivité“ a expliqué la Présidente du Réseau parlementaire de lutte contre la pauvreté, Mme Issoufou Baraka Danladi. „Le pays a déjà élaboré une politique semencière nationale. L’objectif est de créer les conditions pour que les semences de qualité soient accessibles à la majorité des agriculteurs nigériens.“

Télécharger le rapport

 

Article publié dans : @fr